Petrole HaitiLe pétrole existe bien en Haïti et a été l’objet de deux explorations retraçables à deux périodes différentes de notre histoire sans aucune exploitation. Le Gouvernement de Dumarsais Estimé en 1949 a fait appel à la Atlantic Reffining Company ou ATRECO pour les recherches en hydrocarbure en Haiti.

En effet un puit de pétrole a été foré sur l’Habitation Caradeux dans la Plaine du Cul-de-sac non loin de l’Aéroport International. Jusqu’à présent la base en béton du derrick c’est à dire l’échafaudage devant supporter la foreuse peut être vue sur place. Il revenait à l’Agronome Jean David du Ministère de l’Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural d’avoir la paternité de la question. Exilé dès les premiers moments du Gouvernement de François Duvalier, Jean David est parti sans laisser les dossiers y relatifs.

Sous le Gouvernement de Jean Claude Duvalier les recherches des nappes d’ hydrocarbures ont été confiées à la Crux Limited. Dès le départ on cherchait les traces du puit creusé par la ATRECO. Faute de continuité dans les affaires publiques haïtiennes, les données n’étaient pas disponibles.

L’INAREM ou Institut National des Ressources Minières dont le Coordinateur fut Henri P.Bayard a entamé des recherches pendant près de 6 mois de Port-au-Prince jusqu’à la frontière Dominicaine comme l’aire possible du forage entrepris par la ATRECO dans la Plaine du Cul-de-Sac.

Toutes les Unités de l’INAREM furent mobilisées. Et l’honneur revenait à votre serviteur Jean Erich René, à partir d’une enquête sociale quadrillée de la Plaine du Cul de Sac d’identifier un dimanche matin 11 heures le puit de pétrole creusé par la ATRECO que cherchait la Crux Limited en 1975. Ce puit se trouve exactement sur la route vicinale qui sort de Caradeux pour aller à la chapelle Ste Marie de Pétion-ville. Jusqu’à présent je peux conduire n’importe qui sur les lieux. La bouche du puit est scellée avec une plaque en cuivre portant la date et le nom de la ATRECO.

La Crux Limited a entamé ses travaux de Forage à Grande Saline où le Bassin pétrolifère affleure. Ensuite la Crux Limited a préféré concentré ses travaux dans la Baie de Rochelois à la Gonave où le pétrole a été trouvé.

Le Président Jean Claude Duvalier et les officiels du Gouvernement au cours d’une cérémonie officielle ont sablé le champagne afin de procéder au tirage des premiers jets de l’or noir qui furent analysés au Laboratoire du Département des Mines.

Quelques jours plus trad, la Crux Limited fut dédommagée pour ses travaux de forage et l’ordre lui a été intimé de plier bagages et de laisser le territoire d’Haiti. Qui a donné cet ordre et pourquoi?

Comme en 1949 sous le Gouvernement de Dumarsais Estimé, Washington considère Haïti comme son backyard. Le pétrole étant une ressource naturelle épuisable, il préfère exploiter pour l’instant le pétrole du Moyen-Orient. Le pétrole haïtien fait partie de ses réserves en cas de guerre.

Vers les années 1980 ne voulant pas croire à cette vérité historique un Ministre des Mines d’Haïti a tenté de reprendre les travaux de forage. Etant un technicien bien imbu de l’importance du bassin de pétrole dans lequel nage l’Ile d’Haiti jusqu’à Caracas, ce Ministre des mines encore vivant, Ingénieur Géologue était parti pour le Vénézuéla afin d’entreprendre des pourparlers avec le Gouvernement vénézuélien pour l’exploitation du Pétrole dont le Vénézuéla partage le bassin avec Haïti.

Un commando criminel a été dépêché dans l’Hôtel au cours de son séjour pour l’abattre. N’était-ce la vigilance des Policiers vénézuéliens, on a failli tuer le Ministre des Mines qui a dû regagner immédiatement Haïti.

Le pétrole existe en Haïti. Les preuves et les témoignages sont convaincants.

Jean Erich René
mai 2005